Ateliers en milieu scolaire

Roberto Zucco © M. RichterLe Théâtre de la Fugue pro­pose au col­lège et au lycée Charles Péguy (Paris 11°) deux ate­liers heb­do­ma­dai­res de 2 à 3 heures, ainsi que des ate­liers de sen­si­bi­li­sa­tion à la pra­ti­que théâ­trale pour toutes les clas­ses de 6ème.

Les ate­liers heb­do­ma­dai­res ont lieu :
-  le mer­credi après-midi pour les élèves de la 5ème à la 3ème, animé cette année par Philippe Osmalin.
-  le ven­dredi soir pour les élèves de la seconde à la ter­mi­nale, animé depuis sa créa­tion par Sylvie Harland.

Le Songe d'une nuit d'été © Katell ItaniLe dérou­le­ment d’une séance s’arti­cule autour des axes sui­vants :

• un échauffement com­posé d’exer­ci­ces cor­po­rels, vocaux et ludi­ques ;
• des impro­vi­sa­tions indi­vi­duel­les et en groupe ;
• inter­pré­ta­tion de textes clas­si­ques et/ou contem­po­rains ;
• un tra­vail sur un auteur : lec­tu­res choi­sies, contexte lit­té­raire et his­to­ri­que, dra­ma­tur­gie.

Chaque tra­vail abou­tit à un spec­ta­cle en fin d’année.

Le Songe d'une nuit d'été © Katell ItaniL’ate­lier des col­lé­giens se consa­cre aux auteurs contem­po­rains vivants écrivant pour la jeu­nesse, celui des lycéens explore un texte du réper­toire leur per­met­tant aussi d’appré­hen­der dif­fé­rents aspects des arts de la scène (chant, danse, créa­tion des décors, cos­tu­mes…).

Ces der­niè­res années nous avons repré­senté :

avec les col­lé­giens : La Petite Orestie ; Au pied du mur d’Astrid Florian ; Debout de Nathalie Papin ; Hyperland de Michel Bellier ; En voi­ture Simone de Luc Tartar…

avec les lycéens : La Folle de Chaillot de Giraudoux ; L’Ile de la raison de Marivaux, Rhinocéros de Ionesco ; Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare ; Roberto Zucco de Koltès ; Les Antigones d’après Sophocle et Anouilh ; Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, La résis­ti­ble ascen­sion d’Arturo Ui de Bertolt Brecht…

Portfolio

L'Ile de la Raison de Marivaux L'Ile de la Raison de Marivaux L'Ile de la Raison de Marivaux L'Ile de la Raison de Marivaux L'Ile de la Raison de Marivaux La Folle de Chaillot de Giraudoux La Folle de Chaillot de Giraudoux La Folle de Chaillot de Giraudoux La Folle de Chaillot de Giraudoux La Folle de Chaillot de Giraudoux

Ateliers universitaires

Des ate­liers-théâ­tre ouverts à tous…

Les ate­liers du Théâtre de La Fugue se pré­sen­tent comme l’une des struc­tu­res théâ­tra­les uni­ver­si­tai­res de l’UPMC (campus de Jussieu) et de Paris-Diderot depuis 1996.
Un nouvel ate­lier a ouvert en 2014 sur l’uni­ver­sité Paris Descartes à l’Institut de Psychologie.
Ils visent à enri­chir la vie artis­ti­que et cultu­relle des uni­ver­si­tés en pro­po­sant régu­liè­re­ment des spec­ta­cles qui sont le fruit du tra­vail accom­pli tout au long de l’année. Ils sont pro­po­sés aux débu­tants comme aux confir­més.

Une grande palette de spec­ta­cles !

Depuis leur entrée à l’uni­ver­sité, les ate­liers du Théâtre de la Fugue ont pré­senté des spec­ta­cles nom­breux et variés, allant de Shakespeare ou Molière à Pirandello et Pinter, d’une comé­die musi­cale à des tra­gé­dies contem­po­rai­nes. On a pu tra­vailler aussi bien sur le thème de la folie (Psy-show) que sur le mythe de Don Juan, sur la salle des pas perdus d’une gare (Passages en gare) ou sur le monde déjanté d’une fête foraine (Foire obs­cure)...

Les spec­ta­cles ont été repré­sen­tés, pour la plu­part, sur dif­fé­rents campus : à Paris, en Ile de France et dans dif­fé­ren­tes régions, avec la par­ti­ci­pa­tion à des fes­ti­vals uni­ver­si­tai­res. Les étudiants ont pu jouer aussi au Théâtre des Quartiers d’Ivry (TQI) et au Théâtre Romain Rolland de Villejuif, dans le cadre de par­te­na­riats.

Tout récem­ment nous avons monté des œuvres à l’humour inci­sif qui dénon­cent avec force, et cha­cune à sa manière, l’absurde de notre quo­ti­dien : Instantanés ou si leurs peaux vous inté­res­sent d’après la cana­dienne Carole Fréchette en 2013, Rien ne va plus ! d’après l’auteur franco-rou­main Matéi Visniec en 2014, Funérailles d’hiver du dra­ma­turge israé­lien Hanokh Levin en 2015, et Building de Leonor Confino en 2016.

Déroulement des ateliers

Funérailles d'hiver © E. Bodu• Découverte ou appro­fon­dis­se­ment des tech­ni­ques de l’art dra­ma­ti­que
• Engagement du corps et de la voix, tra­vail sur l’énergie et les états, recher­che du rythme, écoute de groupe…
• Improvisations et jeux sur l’ima­gi­naire
• Interprétation de scènes variées
• Montage d’une pièce en créa­tion col­lec­tive et repré­sen­ta­tions en fin d’année

Rien ne va plus ! © E. Bodu

Déroulement des séan­ces (4h) :

- échauffement phy­si­que et vocal
- exer­ci­ces ludi­ques et impro­vi­sa­tions
- tra­vail de scènes autour d’un auteur ou d’un thème
- tra­vail dra­ma­tur­gi­que
- recher­che col­lec­tive de cos­tu­mes, sur la scé­no­gra­phie...
- mon­tage tech­ni­que du spec­ta­cle
- repré­sen­ta­tions en fin d’année

Rien ne va plus ! © E. Bodu

Où et quand ?

- Pour les étudiants des uni­ver­si­tés UPMC et Diderot : l’ate­lier a lieu sur le campus de Jussieu (UPMC) sous la direc­tion de Philippe Osmalin.

- Pour les étudiants de l’uni­ver­sité Paris Descartes : l’ate­lier a lieu à l’Institut de Psychologie (Boulogne) sous la direc­tion de Sabine Caillaud.

Pour plus d’infor­ma­tions nous contac­ter

Portfolio

Funérailles d'hiver © E. Bodu Funérailles d'hiver © E. Bodu Funérailles d'hiver © E. Bodu Funérailles d'hiver © E. Bodu Funérailles d'hiver © E. Bodu Funérailles d'hiver © E. Bodu